Les temps sont durs pour les "pure players" de la presse française en ligne — Retour au payant pour tout le monde ?

Mercredi 26 août 2009

Dans les Echos, Lucie Le Houezec signale que les "pure players" de la presse française en ligne sont toujours à la recherche d’un "business model" [1].

Extrait : « Déjà fragiles économiquement, les sites d’information gratuits doivent faire face à la baisse de la publicité. [...] Avant même que la conjoncture ne s’assombrisse, aucun "pure player" de l’information sur Internet ne gagnait de l’argent en dépit d’une gestion serrée. Chacun cherche aujourd’hui le modèle économique qui lui assurera l’équilibre financier, en s’émancipant le plus possible des annonceurs. »

Or les modèles proposés n’ont rien de bien nouveau ...

L’article ne cite pas le cas de Mediapart, mais on sait que la situation n’y est pas meilleure. Hélas, car c’est le seul sérieux (enquêtes fouillées, vrais scoops) de la bande.

Télérama, à la suite de la volte-face de Rupert Murodc, annonce le retour de la presse en ligne vers le payant — "pure player" ou pas. TRMA explique que « Le Figaro, L’Express et même Libération envisagent de faire payer l’internaute en échange d’un service supplémentaire ».

Mais à mon avis, nombreux seront les lecteurs qui ne paieront pas. Je prend le pari. J’aimerais bien me tromper. On verra bien.

Notes de bas de page

[1Les sites d’information toujours à la recherche d’un modèle, Les Echos 4 août 2009.

Répondre à cette brève