Les petites librairies inquiètes : les éditeurs ferment leurs stocks de proximité

Samedi 6 octobre 2012

Les petites librairies de plus en plus inquiètes, Les Echos 5 octobre 2012

Extraits :

« Ces points de vente réservés aux professionnels permettent aux plus petites librairies indépendantes de s’informer des nouveautés mais surtout de se réapprovisionner rapidement. [...]
A l’heure d’Internet il est essentiel de pouvoir garantir la livraison de commandes en moins de 48 heures », insiste Guillaume Husson, délégué général du Syndicat de la librairie française (SLF). »

Cela concernait déjà les librairies juridiques parisiennes — Dalloz a supprimé son stock parisien il y a bien des années — mais cette dernière évolution semble les épargner. Pour combien de temps encore ?

Répondre à cette brève