« Les auteurs, les vrais, n’auront plus besoin demain des éditeurs » (prof. H. Causse)

Mardi 17 juillet 2007

La citation :

« Je pense que les auteurs, les vrais, ceux qui ont quelque chose à dire, ceux qui ont une vision d’un problème à livrer, et non ceux qui font du "reporting" de l’actualité juridique, n’auront plus besoin demain des éditeurs ; certes il sera toujours utile de participer à des revues ou publications communes, mais ce ne sera plus la voie "royale". »

La source : le Blog du Prof. Hervé Causse [1], sous-titré « Direct Droit, Une Actualité Juridique Libre ».

Un franc parler rare, et un propos qui peut intéresser aussi bien les juristes professionnels [2] que les particuliers.

Notes de bas de page

[1Professeur à la Faculté de droit Clermont-Ferrand, Université d’Auvergne.

[2Responsabilité des banques : Deux arrêts de cassation, de Chambre mixte, confirment l’obligation de mise en garde des banquiers, en matière d’octroi de crédit. Les banques appelées à changer leur méthode de travail (Cass. Ch. mixte, 29 juin 2007). Le sujet est une spécialité du professeur Causse. Voir aussi ce modèle de convention de compte-courant élaboré par Hervé Causse et les étudiants du GEFIRE (Master 2 Droit des affaires de Clermont-Ferrand).

Répondre à cette brève