Legifrance 2008 convertit bien les anciennes adresses web des textes officiels, mais ne le fera pas pour la jurisprudence

Mardi 4 mars 2008

La nouvelle version de Legifrance convertit maintenant correctement les adresses web des textes parus au JORF Lois et décrets.

Faites un essai avec celle-ci, par exemple (elle comprend le n° NOR MAEJ9830052D) :
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MAEJ9830052D
(Décret no 98-450 du 4 juin 1998 portant publication de la convention créant l’Association des Etats de la Caraïbe, JO Lois et décrets du 11 juin 1998 p. 8830).

Cette adresse renvoie bien, lentement mais sûrement (plus de 10 secondes d’attente ...), à la nouvelle adresse :
http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000571276

Entre parenthèses, cette nouvelle adresse n’a plus rien de logique, le numéro en fin d’URL ne renvoyant à rien. Il était donc d’autant plus nécessaire de mettre en place cette conversion automatique. J’irai même jusqu’à dire que l’écriture des URLs des textes du JO "à l’ancienne" est beaucoup plus facile et devrait être conservée pour donner un lien.

La page de Legifrance Etablir un lien, dont j’ai repris l’exemple, confirme ce renvoi automatique mais reste silencieuse sur la signification du numéro inclus dans l’URL. En revanche, elle donne le moyen de simplifier l’écriture des nouvelles URLs des textes officiels.

En revanche (je cite la même page de Legifrance) :

« Les autres URL : essentiellement celles des textes consolidés, des décisions de jurisprudence, des délibérations de la CNIL vont être conservées (redirection automatique vers le document concerné) le temps nécessaire à leur remplacement par les nouvelles adresses soit une période de 12 à 18 mois. Il n’y a pas de possibilité de conversion automatique des anciennes adresses en nouvelles adresses. »

Répondre à cette brève