Le numérique : non pas la disparition de la culture livresque, mais son explosion

Jeudi 22 septembre 2011

« Ce qu’annonce le numérique, ce n’est pas la disparition de la culture livresque, mais bien son explosion ».

C’est l’inévitable Hubert Guillaud sur son blog La Feuille qui le dit [1]. Et j’ai tendance à le croire. Pas seulement à cause de son niveau d’expertise sur le sujet de l’écriture et de l’ouvrage numérique, mais aussi parce que ses propos recoupent mes constatations.

Comme souvent sur ce type de blog passionnant et bien informé, bien lire les commentaires, qui apportent au et précisent beaucoup le billet.

Notes de bas de page

Répondre à cette brève