Le Sénat lance son service de veille législative

Mardi 8 novembre 2005

Le nouveau service de veille législative par e-mail du site du Sénat vient d’être officiellement lancé.

Après son nouveau moteur Basile [1], aux résultats beaucoup plus pertinents que son prédécesseur, le Sénat reprend l’avance sur le site de l’Assemblée nationale (voir notre comparatif des deux sites [2]). Cette nouvelle fonctionnalité du site du Sénat vient en sus de sa newsletter.

Extrait du message et du site du Sénat :


« Le site internet du Sénat vous permet d’effectuer votre veille législative et parlementaire en vous adressant des alertes par courriel. Vous pouvez ainsi être prévenu directement de la publication sur le site du Sénat de tout nouveau document sur les sujets qui vous intéressent.

Comment faire ? :
Vous avez effectué une recherche et vous souhaitez suivre l’information concernant cette recherche, abonnez-vous et vous recevrez un courriel :

  • lorsqu’un nouvel élément vient compléter votre recherche par mot(s) clef(s)
  • lorsque un nouvel élément vient compléter le dossier législatif
  • lorsque le(s) ministère(s) sélectionné(s) reçoit une question parlementaire ou émet une réponse
  • lorsque la réponse à la question parlementaire que vous recherchez est parue.

Vous pouvez gérer votre abonnement à l’outil de veillle. »

Pour en savoir plus : la page d’Aide sur le service de veille

Attention ! : ce service fonctionne sur la seule base de l’adresse e-mail : par conséquent, si quelqu’un connaît votre adresses e-mail, il lui sera aisé d’accéder à la liste de vos veilles et même de les modifier. Tant que ce service n’est pas sécurisé par un mot de passe (c’est prévu : regardez dans l’adresse web lorsque vous vous connectez à votre compte), n’utilisez pas votre adresse e-mail officielle, mais une adresse anonyme, créée par exemple sur un webmail (comme Yahoo Mail ou Gmail de Google).

Notes de bas de page

[1Pour plus de détails ur le moteur de recherche interne du site du Sénat, voir notre brève Basile, le nouveau moteur de recherche sur les documents du Sénat.

Répondre à cette brève