Le Point visio-public, préfiguration de la justice de proximité du futur ? — L’e-administration avance lentement (suite)

Jeudi 6 décembre 2007

Le Point visio-public [1] mis en place pour faire des démarches en ligne par France Telecom et la région Auvergne préfigure t’il la justice de proximité du futur ?

Il semble en tout cas que ce soit ainsi que la ministre de la Justice Rachida Dati voie la chose : on équiperait les Maisons de Justice et du droit de ces visiophones améliorés, et le justiciable ne pouvant se déplacer à un tribunal situé trop loin serait ainsi virtuellement présent à l’instance, et pouvant y prendre la parole [2].

Un tel projet expliquerait l’absence de toute suppression de Maisons de Justice dans la réforme de la carte judiciaire ...

Personnellement, je me demande si on n’arrivera pas à moyen ou long terme à un "chat" sécurisé directement à partir de l’ordinateur personnel du justiciable, du moment que celui-ci est équipé d’une bonne webcam.

Notes de bas de page

[1Le Point visio-public est un accueil administratif virtuel équipé d’un accès à Internet. Le citoyen peut effectuer ses démarches, consulter des informations directement à l’écran, recevoir des documents, les signer et dialoguer avec un correspondant à distance grâce au son et à l’image.

[2Pour citer le communiqué du ministère de la Justice : « Le Point visio-public, pourrait être implanté dans les maisons de Justice et du Droit, les tribunaux d’instance regroupées et les mairies. Les justiciables pourront, par exemple, effectuer une déclaration au greffe ou une procuration de vote sans se déplacer au tribunal. »

Répondre à cette brève