La veille aujourd’hui : des propos réalistes

Mercredi 4 juin 2008

L’Oeil de l’ADBS de mai 2008 [1] publie une instructive interview de Marie-Pierre Fouquin, chargée de veille au groupe BPI, cabinet de conseil en conduite du changement et management des ressources humaines.

Quelques extraits qui me semblent particulièrement réalistes :

« Comment se forme-t-on à ce métier ?

Un bon veilleur allie à la fois une solide formation professionnelle, initiale ou continue et la met à jour en assistant à des conférences et en lisant la presse spécialisée.

Quels sont les méthodes et les outils susceptibles d’évoluer ?

Les utilisateurs à l’aise avec le Web 2.0 sont aujourd’hui en mesure d’organiser eux-mêmes une veille de base sur un portail personnalisé de type Netvibes : veille sociale, veille image, veille entreprise, etc. Il n’en reste pas moins qu’extraire l’information utile sur l’Internet devient de plus en plus complexe et que l’on aura toujours besoin de personnes pour le faire et surtout pour l’analyser. Les outils de veille automatisée ne sont là que pour faciliter ces tâches. »

Notes de bas de page

[1Accès réservé aux adhérents ADBS.

Répondre à cette brève