La Documentation française refond son site en juin 2005, en mettant l’accent sur la vente en ligne de ses publications

Vendredi 20 mai 2005

Un article publié dans le dernier numéro de Documentaliste - Sciences de l’information, revue scientifique de l’ADBS, annonce la refonte prochaine du site de la Documentation française (DF), l’éditeur bien connu de la majorité des rapports publics [1]. Ceux-ci étant disponibles en téléchargement gratuit dans la Bibliothèque des rapports publics (BRP).

La troisième version du site de la DF résulte d’une enquête réalisée par la DF en 2004 auprès des utilisateurs du site et est prévue pour juin 2005.

Cette refonte devrait suivre les principes suivants :

  • favoriser l’appropriation immédiate du site par le public. D’où un accès thématique et un moteur de recherche devenant globaux — sur l’ensemble du site —, et un nouveau graphisme aux couleurs plus chaudes
  • valoriser l’offre commerciale et favoriser le passage du gratuit au payant. Par exemple la présence d’un "panier" sur toutes les pages.

Commentaire : ce renforcement de l’aspect commerce électronique du site de la Documentation française est peut-être une réponse, ou en tout cas à mettre en relation avec l’idée développée dans le rapport du sénateur François Marc [2]. Ce rapport estimait que les rapports de la BRP pourraient redevenir payants :

« Lors de son audition par votre rapporteur spécial le 8 juin 2004, le directeur de la Documentation française a indiqué qu’une réflexion était en cours, avec le secrétariat général du gouvernement et en liaison avec les Journaux officiels, sur l’opportunité d’une tarification, même modeste, de l’accès aux rapports publics par Internet.
Tout en reconnaissant le bien-fondé de cette étude, votre rapporteur spécial observe que, compte tenu de la fréquentation nettement moins élevée des sites payants, un équilibre doit être trouvé entre le principe de la consultation payante et l’objectif d’un large accès aux rapports publics. »

Cette idée avait été disséquée et critiquée par Maurice Ronai et par François Briatte, un étudiant en sciences politiques sur son blog, et le tout signalé par Hubert Guillaud sur son excellent blog la feuille (actualité de l’édition et de l’édition électronique) puis par Rémy Nerrière sur la liste Juriconnexion.

Après avoir été reçu en mars 2005 par la direction de la Documentation Française, François Briatte écrivait : « Les projets en cours et les idées de réforme sont beaucoup plus ingénieux que le rapport du Sénat ne le laisse entendre. » Au vu de ce projet de refonte du site de la DF, cela semble en effet être le cas.

Toujours dans ce numéro de Documentaliste - Sciences de l’information, signalons aussi un compte-rendu détaillé et très complet, par Michèle Battisti, du 6e colloque Internet pour le droit qui s’est tenu à Paris début novembre 2005 et que j’avais annoncé sur ce blog.

Notes de bas de page

[1Tel, par exemple, le récent rapport "Grimaldi" du Groupe de travail relatif à la réforme du droit des sûretés.

[2La Documentation française : La réforme nécessaire pour un éditeur public de référence : Rapport d’information n° 394 (2003-2004) de M. François Marc, fait au nom de la Commission des finances, déposé le 30 juin 2004.

Répondre à cette brève