Informations financières sur les sociétés cotées : l’AMF et les Journaux officiels lancent une base de données en ligne gratuite

Vendredi 6 février 2009

Après les supputations, la confirmation :

L’AMF et la Direction des Journaux officiels (DJO ou "JO") viennent de lancer Info-financiere.fr, une base de données en ligne gratuite, regroupant toutes les informations réglementées sur les sociétés cotées depuis 2007 :

Les informations sont produites par les sociétés émettrices elles-mêmes. Le site est alimenté par le flux envoyé par les sociétés émettrices à l’Autorité des marchés financiers (AMF). Selon le dossier de presse, les documents sont horodatés, signés électroniquement et diffusés par les JO dans l’heure qui suit le transfert par l’AMF.

Entièrement réalisé en interne par la DJO, le site a coûté 250 000 euros pour son lancement. Son budget annuel sera de 150 000 euros. Il résulte des obligations créées pour la France par la directive 2004/109 du 15 décembre 2004.

Double constat :

  1. c’est vraiment simple à utiliser et rapide. Evidemment, il faut un minimun de culture financière, mais les listes déroulantes et les suggestions pour affiner sa recherche facilitent vraiment le travail
  2. même obligatoire, info-financiere fait un doublon moins riche en fonctionnalités (pas de recherche par secteur, par exemple) avec une base privée mais gratuite qui existait déjà (depuis deux ans), REGInfo France, réalisée par l’éditeur spécialisé Labrador [1].

Selon le dossier de presse, un service d’alertes sera proposé au cours du 1er semestre 2009, construit à partir des critères de recherche existant sur le site.

A noter la présence sur ce site d’écrans de recherche, d’explication et de dialogue en anglais. A noter aussi la possibilité de créer des fils RSS sur les pages de ce site [2].

Le moteur de recherche est, selon nos informations, Exalead.

Plus de détails dans :

Après le JO Associations, le BALO, le BOAMP (boamp.fr) et Info-financiere.fr, il ne reste plus à la DJO qu’à lancer bodacc.fr.

bodacc.fr sera t’il gratuit ? Cela décevrait probablement certains rediffuseurs [3]. Le site est encore en construction à ce jour. C’est peut-être celui que les avocats attendent avec le plus d’impatience ...

Notes de bas de page

[1Sur la bases de données REGInfo France et ses avantages par rapport à info-financiere.fr, voir notre brève Informations financières des sociétés cotées : les bases de REGInfo.

Répondre à cette brève