Google référencera et mettra en ligne les données publiques de quatre Etats américains — A quand le même partenariat avec les collectivités françaises ?

Lundi 28 mai 2007

La Dépèche du GFII du 25 mai 2007 [1]signale que Google vient a signé des accords de partenariat avec quatre Etats fédérés des Etats-Unis (Californie, Arizona, Utah et Virginie) pour référencer et à mettre en ligne les données publiques produites par ces Etats. Google met gratuitement à disposition des états signataires sa technologie Google Custom Search Engine et utilise son protocole Sitemap pour répertorier les gisements de données.

Les données publiques US fédérales en ligne (GPO, agences fédérales, ...) sont massives, et pour l’instant pas idéalement mises en valeur car moyennement indexées. Quant aux données publiques des Etats fédérés (rappel : chaque Etat a son droit propre ...), faute de moyens, c’est pire. Nombre d’entre elles ne sont carrément pas en ligne ou sinon égarées au fond de bases de données ou à des dizaines de clics des résultats des moteurs.

D’après la Dépèche du GFII, « Google a l’intention de signer des accords du même type avec d’autres états et d’autres services publics ».

A quand — vivement ? hum ... c’est un autre problème — le même type de partenariat entre Google et les régions, départements et villes français ? D’autant que face à la décentralisation, à al régionalisation, au transfert de compétences (à défaut de celui de recettes fiscales ...) et aux possibilités récentes de droit local autonome, la publications et le référencement de leurs données publiques administratives et juridiques restent lacunaires (cf l’accès difficile aux Recueils des actes administratifs (RAA) et leur publication très incomplète sur Internet [2] ...).

Notes de bas de page

[1Google référencera les données publiques de quatre états américains, La Dépêche du GFII n° 868 du 25 mai 2007.

[2Voir le répertoire des Sites Internet des préfectures et des recueils des actes administratifs tenu par Stéphane Cottin.

Répondre à cette brève