GG Books — Le directeur de la BNF : « Je reste favorable à un accord avec Google »

Mardi 9 février 2010

Au moins, c’est clair : le directeur de la BNF, Bruno Racine, prend position en faveur de Google Books [1]. Il est plus clair que son ministère de tutelle.

Cela dit, Bruno Racine et la BNF ne seraient pas concernés par une position dominante de GG Books. Ce qui intéresse une institution comme la BNF, c’est l’accès à/référencement de ses collections.

La BNF n’est pas sur le marché, ce n’est pas elle qui serait laminée par GBS mais les petits éditeurs et les libraires (rappel : le projet de Google comprend une librairie en ligne).

Notes de bas de page

[1Interview aux Echos du 9 février 2010.

Répondre à cette brève