Fraude Facebook : la "pub" vendue par Facebook n’est qu’une ferme à clics

Mardi 29 août 2017

La promotion de posts par l’achat de pub officielle Facebook est une fraude selon la chaîne éducative Youtube Veritasium : Facebook Fraud. La démonstration est très argumentée. Et très convaincante.

Précions bien qu’il ne s’agit pas d’achat direct de prestations de type "fermes à clics" mais bien de publicité vendue par Facebook et annoncée comme telle. Néanmoins, les likes qui suivent cet achat de pub FB sont typiques des fermes à clics (en anglais "click farms").

La conclusion selon Derek Muller, l’animateur de Veritasium et également documentariste : Facebook réduit artificiellement la portée de vos posts pour vous pousser à acheter sa "pub".

Confirmation par le consultant médias sociaux et marketing digital Danilo Duchesne sur le blog très sérieux Webmarketing & co’m dans un billet concret et argumenté : Pourquoi vous ne devriez PAS promouvoir votre page Facebook. Il explique que « Facebook depuis mai 2016 privilégie les publications de vos amis et de votre famille ». « Facebook veut que vous deveniez annonceur sur sa plateforme. En fait, la publicité représente plus de 95% de son chiffre d’affaires » [1]. [...] Mais payer pour des likes [est une] solution qui ne marche pas.

D. Muller revient sur ce problème dans une autre de ses vidéos, The problem with Facebook, où il détaille le "business model" de Facebook et le compare avec celui, plus sain, de Youtube [2].

Pourquoi fais-je confiance à Derek Muller, me direz-vous ? Parce que la vidéo "Facebook Fraud" est citée et recommandée par un scientifique, un enseignant : Antonio Casilli, maître de conf à Télécom Paris Tech, chercheur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et sociologue du numérique, dans le billet suivant publié sur son blog : Qui a fait élire Trump ? Pas les algorithmes, mais des millions de “tâcherons du clic” sous-payés.

Entre parenthèses : vérifiez ce que vous lisez sur le Net, en cherchant qui a écrit/dit ça et qui l’a recommandé. Et incitez vos amis à faire de même. Surtout si on est en période électorale ...

Notes de bas de page

[1Ce pourcentage est similaire chez Google, mais celui-ci ne biaise pas ses résultats en faveur de la publicité.

[2Personnellement, je trouve la qualité et l’intérêt moyen des vidéos Youtube très faible, surtout comparés à celles présentes sur Vimeo. Et Vimeo possède une équipe d’éditeurs — des humains et non des algorithmes — qui sélectionnent et mettent en avant les meilleures vidéos : Vimeo Staff Picks. Essayez, vous verrez : la différence avec les suggestions de Youtube est confondante.

Répondre à cette brève