Des infos sur Infogreffe, à l’occasion de son changement de président

Mardi 21 août 2007

Frédéric Laisné est depuis le 15 juin le nouveau président [1] d’Infogreffe, la plus importante base de données d’informations légales sur les entreprises françaises (RCS, K-bis, faillites, bilans).

Son portrait dans les Echos du jour [2] recèle des informations intéressantes, plus sur Infogreffe que sur lui.

Extraits :

« Infogreffe, ce service d’information juridique et financière sur les entreprises [3] dont la base de données — 2,5 millions de sièges sociaux enregistrés — est alimentée par les 185 greffes de tribunaux de commerce de France et actualisée au rythme de 50.000 mises à jour quotidiennes.

Les greffiers des tribunaux de commerce ayant le statut d’officier public et ministériel, incompatible avec l’exercice d’une activité commerciale, c’est un groupement d’intérêt économique et non une société qui édite le site Infogreffe.fr. Mais [...] cette fausse entreprise a tout d’une vraie : 30.000 visites par jour, un chiffre d’affaires annuel de 45 millions d’euros (redistribué aux 185 greffes) et, pour faire tourner la machine, une équipe d’une cinquantaine de personnes (prestataires compris), dirigée par Dominique Marolleau. [...]

Sa bonne connaissance des différents systèmes d’information — il en existe cinq — reliant les tribunaux entre eux et au GIE est d’ailleurs, avec son expérience d’entrepreneur, l’autre point fort de son CV. [...]

Copilote du greffe de la 15e juridiction commerciale française par ordre d’importance [...], l’homme occupe en outre plusieurs positions en vue au sein de la profession : administrateur d’Infogreffe depuis six ans, il est parallèlement délégué de la cour d’appel de Paris au Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce (CNGTC) depuis 2002 et secrétaire général du CNGTC depuis 2004. »

Notes de bas de page

[1Communiqué de presse du GIE Infogreffe : Frédéric Laisné élu à la Présidence d’Infogreffe.

[2Frédéric Laisné : Un quadra à la tête d’Infogreffe / Yann Verdo, Les Echos 21 août 2007 (accès réservé).

[3Pour un regard critique sur l’interface et les fonctionnalités du site web Infogreffe, lire notre article Site web Infogreffe : peut mieux faire. le lien est de nous.

Répondre à cette brève