Dalloz améliore sa librairie en ligne

Mardi 31 janvier 2006

L’éditeur juridique Dalloz vient de passer sa librairie/catalogue en ligne sous la même interface graphique que son Recueil Dalloz en ligne et sa newsletter Dalloz Actualité.
http://boutique.dalloz.fr

C’est très positif (et il va falloir que je mette à jour mon article sur les librairies juridiques en ligne [1]) :

  • une présentation plus lisible des informations
  • plus d’informations sur les ouvrages avec la présentation et le sommaire (la précédente version ne donnait pas le sommaire de l’ouvrage alors que c’est un critère de choix primordial pour le juriste)
  • toutes les informations sont regroupées sur une seule page web, sans fenêtre pop-up : pratique
  • le moteur de recherche (en haut à gauche de chaque page) est un peu plus visible et possède une nouvelle version avancée beaucoup plus convaincante que l’ancien moteur à "étapes" (l’ancienne librairie en ligne avait bien un moteur avancé mais peu visible, on ne voyait vraiment que le moteur ) étapes et celui simplifié). Pratique aussi : les résultats sont triables par date, auteur et titre
  • fonctionnalité nouvelle et très attendue, l’abonnement à la newsletter des nouveautés de l’éditeur (et de ses autres marques comme Armand Colin ...) est enfin en place. Il est lui aussi beaucoup plus visible
  • nouveau, enfin, la liste des libraires et revendeurs en France métropolitaine et à l’étranger.

On aimerait juste :

  • avoir la possibilité de visualiser la couverture en gros plan (les jusrites sont très "visuels", les documentalistes qui gèrent une bibliothèque le papier le savent)
  • avoir, comme sur le Recueil Dalloz en ligne et Dalloz Actualité, la possibilité de grossir la police de caractères. Messieurs les designers web, pitié pour nos yeux !
  • que le moteur de recherche soit un peu plus rapide
  • et que la libriairie en ligne soit mieux indiquée sur la page d’accueil de dalloz.fr. Elle est seulement indiquée par les mentions "La boutique Dalloz, Achat en ligne", termes peu évocateurs (on préférerait "Librairie Dalloz", par exemple) et de surcroît écrits en petits caractères bruns pâles, en haut à droite). Là, mon ancienne remarque vaut toujours.

Notes de bas de page

Répondre à cette brève