Blogs juridiques : les avocats montent au créneau

Mercredi 13 août 2008

Quelques juristes blogueurs l’ont remarqué, une évolution marquante du Web juridique français est en cours en 2008 du côté des blogueurs : les avocats montent au créneau du blog.

Dans le classement Wikio des blogs juridiques, on note depuis peu la montée de nouveaux blogs d’avocats, moins connus que les "étoiles" du Web [1]. C’est ainsi que le blog de Me Caroline Legal [2], avocate spécialisée en droit de la sécurité sociale, est en 19e position des blogs juridiques chez Wikio pour août 2008 [3]. Celui de Me Viguier, qu’elle qualifie elle-même de "blog de la résidence alternée" pointe à la 22e position. Le blog de Me Creisson arrive lui en 26e position. Un de ses "posts", très lu parce que faisant un lien vers un site très utile, a été affiché, à ce jour, 3156 fois en un an.

On note aussi quelques blogs d’avocats tout aussi récents (2007 ou 2008) et aux billets presqu’aussi caustiques que ceux d’Eolas. Je veux notamment parler ici du blog de Laurent Epailly, avocat à Montpellier.

Tout ceci est très largement dû grâce à la plateforme de blogs gratuite et pratique que le Conseil national des barreaux (CNB), moins timide et moralisateur sur ce sujet que les Barreaux eux-mêmes [4], a créée en juillet 2007 [5], et plus encore grâce à l’incitation que le CNB a donnée ainsi.

Selon Parties prenantes, une des agences de communication à l’origine de cette plateforme de blog, elle comprenait début juillet 2008 12 000 billets rédigés par 470 avocats blogueurs [6]. Me Creisson cite des chiffres provenant d’une newsletter du CNB, selon laquelle la "blogosphère" d’avocat.fr représente « 100 000 visiteurs par mois [et] 3 500 000 pages vues en l’espace d’un an » [7].

Notes de bas de page

[1Les "étoiles" du Web juridique ? (je parle français, j’évite le mot "star") : des avocats comme Eolas ou des professeurs de droit comme Dimitri Houtcieff, Frédéric Rolin ou Cédric Manara (voir notre article Les blogs juridiques français arrivent à maturité). Si je leur attribue ce statut, c’est en partie pour la qualité du contenu de leurs blogs, mais aussi et avant tout au vu de leurs classements Wikio.

[2Non, ce n’est pas une blague. Oui, elle porte bien son nom.

[3Quelques clarifications : 1. je suis dans ce classement ; 2. ce classement contient quelques blogs non français mais francophones (Chaire en droit de la sécurité et des affaires électroniques) et d’autres bien peu juridiques de contenu (Les actualités du droit) ; 3. comme tout classement, ce classement résulte d’un choix de méthodes/critères dont on peut discuter ; 4. le principe même du classement peut être contesté.

[4Rappelons que selon le dernier alinéa de l’article 10.11 du règlement intérieur du Barreau de Paris, « il appartient à l’avocat de faire une déclaration préalable à l’Ordre de tout lien hypertexte qu’il envisagerait de créer ». L’alinéa 1er de ce même article 10.11 est lui aussi un peu surréaliste : « L’avocat qui ouvre ou modifie un site Internet doit en informer l’Ordre sans délai et lui communiquer les noms de domaine qui permettent d’y accéder ».

[6Communiqué du 10 juillet 2008 "1 million de visiteurs sur la blogosphère des avocats".

[7Les avocats blogueurs sont "timbrés" / Nicolas Creisson 30 juillet 2008.

Répondre à cette brève