Blogs c/ Revues ou Blogs co Revues ?

Mercredi 21 février 2007

La tribune du Recueil Dalloz du 8 février publiait une critique sur la valeur du contenu des blogs juridiques [1].

M. Rome dénonce le concept du « fast droit » et sa trop grande réactivité devant l’actualité juridique, et lui préfère l’édition juridique classique qui seule permet « la hiérarchie de l’information et le temps de la réflexion ».

Le blog collectif [2] droit administratif, décidément toujours aussi réactif :-), réagit et explique :

« Faut-il choisir entre blogs et revues juridiques ? Assurément non ! Les deux supports n’ont nullement le même objectif et encore moins le même public. ».

Alexandre Ciaudo estime également que la « concurrence vis-à-vis de l’édition juridique traditionnelle » ne serait qu’« éventuelle » [3] et qu’en réalité blogs et revues sont complémentaires.

Enfin, il pointe du doigt la difficulté de définir une frontière étanche entre qui appartiendrait la doctrine et qui n’y appartiendrait pas :

« La doctrine juridique ne se résume pas à un critère unique, et il semble bien difficile de déterminer qui en fait partie. Les blogs pourraient-ils en devenir un nouveau support ? Cela semble bien parti. »

La réaction de GroM, l’auteur du blog Bloghorrée, ainsi que celle du professeur Houtcieff vont dans la même direction.

J’abonde largement dans leur sens.

Notes de bas de page

[1Propos iconoclastes sur la "bloghorrée" / Félix Rome, Recueil Dalloz n° 6 du 8 février 2007 p. 361.

[2A huit mains (quatre auteurs) devrais je dire.

[3Là, je serais moins affirmatif : pour les professionnels du droit et les étudiants et chercheurs en droit, certes pas, mais pour le grand public ... Sans compter l’arrivée d’une nouvelle doctrine : celle des Legal SSRN, voire des wikis, autrement dit celle des encyclopédies et des revues libres, quand ce n’est pas celle mise en ligne par les cabinets d’avocats.

Répondre à cette brève