Bien chercher en droit, c’est commencer par les traités à mise à jour

Jeudi 10 juin 2010

Tiens donc, aux Etats-Unis, patrie des bases de données juridiques, il y a au moins un juriste qui pense comme nous :

Smart Researchers Save Time by Starting with Legal Treatises (Les recherchistes [1] futés gagnent du temps en commençant par les traités à mise à jour [2]) / Shawn G. Nevers, Brigham Young University - J. Reuben Clark Law School, Student Lawyer, Vol. 38, No. 4, pp. 8-9, December 2009

Traduction en français du résumé :

« Il n’y a nul besoin de réinventer la roue pour la recherche juridique. Les traités et ouvrages à mise jour fournisent des analyses d’experts et des citations de sources primaires et secondaires sur une grande variété de sujets juridiques. Tout cela peut contribuer à "booster" les recherches juridiques, permettant aux chercheurs en droit de gagner du temps. Ecrit pour la revue américaine Student Lawyer [3], ce point de vue présente les avantages qu’il y a à utiliser un traité et encourage les étudiants en droit à se familiariser avec cet important outil de la recherche juridique. »

Autrement dit : étudiants et stagiaires en droit, avant de foncer la tête la première dans le moteur de recherche global d’une base de données, choisissez un bon traité/ouvrage à mise à jour dans votre matière et cherchez vos mots-clés dans la table des matières et l’index alphabétique.

Ah oui : l’article ne fait que deux pages : vous voyez, ça va plus vite avec cette méthode !

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique, formateur à la recherche en droit et à l’interrogation des bases de données

Notes de bas de page

[1On dit comme ça en Suisse, et c’est la meilleure traduction française que je connaisse du terme anglais "researcher". Researcher a un sens à la fois plus large (au niveau des personnes qui cherchent) et plus étroit (au niveau des fonctions assurées) que "documentaliste".

[2Là aussi le terme anglais "treatise" est un faux ami : à la fois traité (ouvrage à forte valeur doctrinale ajoutée) et ouvrage à mise à jour. Il correspond à la fois à nos traités à nouvelle édition tous les trois ans comme le Malaury et Aynès, et aux ouvrages à feuillets mobiles tels le Jurisclasseur Code civil ou le Répertoire Civil Dalloz.

[3Littéralement : Etudiant en droit.

Répondre à cette brève