-91 % de CO2, c’est (théoriquement) possible

Mercredi 2 février 2011

Le 26 janvier, les Verts ont publié une étude sur un possible avenir énergétique européen soutenable.

Extraits de sa présentation par le Journal de l’environnement :

« Commandé au fameux Öko Institute, le "Scénario Vision 2050]" estime que les 27 ont la capacité technique d’abattre de 91 % leurs rejets de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050. Le facteur 4, cher aux Français, serait alors largement dépassé.

Pour atteindre un tel objectif, les chercheurs de Fribourg ont construit un scénario énergétique qui se distingue grandement de celui sur lequel se base l’exécutif communautaire. Ce dernier entend réduire les émissions de GES de 20 % (par rapport à 1990) d’ici 2020, de 25 % d’ici 2030 et de 38 % d’ici 2050. [...]

Cette trajectoire permettrait par ailleurs de limiter considérablement le transfert de richesses de l’UE aux producteurs non membres de l’UE d’huile minérale, de gaz naturel, de charbon et de combustibles nucléaires (ce qui représente environ 130 milliards d’euros par année en 2020, 260 milliards en 2030 et 455 milliards en 2050). »

Répondre à cette brève